Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher




Accueil du site > Vidéos

Connaissances et controverses en anthropologie préhistorique

par Lebon Matthieu - publié le , mis à jour le

Cycles de Conférences : Les cours publics du Muséum « Connaissances et controverses en anthropologie préhistorique » par Amélie Vialet (Maître de conférences, UMR 7194-Département de Préhistoire du MNHN)

Avant Néanderthal en Europe : Homo heidelbergensis. Une espèce discutée parmi les paléo-anthropologues

Créé en 1908 à l’occasion de la découverte d’une mâchoire aux caractéristiques archaïques dans la carrière de Mauer, près d’Heidelberg, en Allemagne, le terme Homo heidelbergensis n’a été que peu utilisé. Récemment, avec l’augmentation des découvertes en Europe, il a retrouvé un regain d’intérêt, s’avérant pratique pour qualifier les hominidés, bien documentés à partir de 600 000 ans, ayant précédé l’émergence des Néandertaliens. Malgré cet aspect consensuel, son extension géographique et son rôle dans l’évolution humaine sont largement discutés parmi les spécialistes.


Avant Néanderthal en Europe... (Connaissances... par mnhn

À l’est, quoi de neuf ? Apport de l’Asie à la connaissance de l’évolution humaine
Progressivement l’Asie se révèle aux paléo-anthropologues. En effet, les découvertes se sont accumulées dans ce vaste territoire et une démarche comparative avec l’Europe peut être entreprise. Ainsi, une réflexion concernant la mobilité, au cours du Quaternaire, des animaux, des hommes et la diffusion de leurs innovations techniques à travers ces grands espaces peut être menée sur la base de nombreuses données provenant de différents champs disciplinaires.


À l’est, quoi de neuf... (Connaissances et... par mnhn
Pratiques anthropologiques d’hier et d’aujourd’hui. Progresse-t-on vraiment ?

Si les outils des paléo-anthropologues se sont nettement renouvelés depuis le XIXe, leurs objectifs restent les mêmes : déterminer les caractéristiques biologiques des populations du passé et reconstituer leurs relations phylétiques (d’ancêtre à descendant). Or le degré de sophistication des possibilités analytiques n’est pas le seul en cause dans l’élaboration du savoir. A travers l’exemple du fossile d’Asselar, trouvé par T. Monod au Mali en 1927 et étudié par M. Boule et H. Vallois, c’est le poids du cadre conceptuel d’une époque sur l’interprétation des découvertes qui sera mis en évidence.

Pratiques anthropologiques... (Connaissances et... par mnhn

Retrouvez tous les cours publics du Muséum national d’Histoire Naturelle