Nos tutelles

Nos partenaires

Rechercher




Accueil du site > Terrains > Fouilles en France

Abri Pataud

publié le , mis à jour le

Vue générale des Eyzies. L'abri Pataud est situé au coeur du village. (c) R. Nespoulet

Découvert à la fin du XIXème siècle, l’abri Pataud est surtout connu par les fouilles du Professeur Hallam Leonard Movius dans les années soixante, menées sous les auspices du Peabody Museum de l’Université d’Harvard et du Muséum national d’histoire naturelle. L’achat, puis le don de la propriété Pataud au Muséum furent rendu possibles par un important financement américain et grâce à l’aide active de la société des amis du Muséum.
Rénové et ouvert au public depuis 1990, sous l’impulsion du Professeur Henry de Lumley, l’abri Pataud permet au grand public de mieux comprendre ce qu’est une fouille préhistorique et demeure un site scientifique de référence.

Ensemble de 63 perles en ivoires de Mammouth trouvée dans la couche 2 (-22 000 ans B.P.). (c) L. Chiotti.

Les 14 couches archéologiques principales de l’abri Pataud couvrent une période clef de l’histoire du peuplement du sud-ouest de la France par les hommes anatomiquement modernes. Les occupations humaines correspondent aux cultures de la première moitié du Paléolithique supérieur : Aurignacien, Gravettien et quelques traces de Solutréen, et se situent chronologiquement entre -34 000 ans et -20 000 ans.

En 2005, plus de 40 ans l’arrêt des fouilles de Hallam Leonard Movius, une équipe scientifique dirigée par Roland Nespoulet et Laurent Chiotti, a commencé un nouveau projet de recherches basé sur l’étude des anciennes collections et la reprise des fouilles dans la couche 2, datée de -22 000 ans, et qui correspond au Gravettien final (également appelé Périgordien VII ou Protomagdalénien).

Détail d'un carré de fouille (couche 2, -22 000 ans B.P.). (c) R. Nespoulet

En France, 4 sites seulement contiennent des occupations comparables. La reprise d’une fouille est donc une chance exceptionnelle de pouvoir documenter cette période avec des méthodes de recherche actuelles. Les nombreux restes humains découverts dans la couche 2 constituent une des rares série importante du Paléolithique supérieur français. L’étude des ossements et de leur contexte archéologique permettra de mieux comprendre les comportements qui sont à l’origine de ces dépôts funéraires.

Les fouilles de l’abri Pataud sont soutenues financièrement par le Muséum national d’Histoire naturelle, le Service régional de l’archéologie, Direction régionale des affaires culturelle Aquitaine du Ministère de la Culture et le Conseil Général de la Dordogne.


Contacts :

Laurent Chiotti et Roland Nespoulet
Muséum national d’histoire naturelle - Département de Préhistoire
UMR 7194 du CNRS - USM 103 du Muséum
Musée de l’abri Pataud, 20 rue du Moyen-Age, 24620 Les Eyzies-de-Tayac
Labo : +33 (0)5 53 06 13 15 / Fax : +33 (0)5 53 06 13 14